Mahomed Bey-Bachir

Mohamed Bey-Bachir

Près de 3500 personnes selon la police ont pris part samedi à Perpignan, dans une ambiance tendue mais sans incident, à une marche en hommage à Mohamed Bey-Bachir, battu à mort dimanche dernier dans le quartier Saint-Jacques. En tête du cortège, le portrait du jeune homme était brandi et des banderoles "Plus jamais ça !", "Non à la violence" ou "Egalité, sécurité, fraternité" déployées. Une autre banderole en drap blanc évoquait les conditions du drame : "Si on te vole ton poste, souris. Si on te prends ta place de parking, souris... avant de perdre ta vie".